OSHO Re-Naître (Born Again) : retraite de thérapie méditative

OSHO Re-Naître (Born Again) : retraite de thérapie méditative

7 février - 13 février, 2025

avec Leela Berchot et Nathalie Despas

Stage : 350 EUR

Information et réservation : leela@oshofrance.com, tél :+33 (0)780 305 305

 

LE PROCESSUS

Cette thérapie méditative qui dure 7 jours a été créée par Osho afin de redécouvrir la beauté de l’enfance sans verbaliser, ni analyser nos expériences psychologiques passées.

Pendant la première heure tu te comportes tel un enfant. Entre simplement dans ton enfance. Fais tout ce que tu voulais faire : danser, chanter, sauter, pleurer, gémir, n’importe quoi, dans n’importe quelle position. Rien n’est interdit, excepté toucher d’autres personnes. Ne touche pas ou ne fais de mal à personne dans le groupe.

Le cours inclut une première heure pendant laquelle tu te permets de redevenir un enfant, et une seconde heure pendant laquelle l’ensemble des participants s’assoit en silence. Il inclut également chaque jour : OSHO Dynamic Meditation au lever du soleil,  OSHO Kundalini Meditation au coucher du soleil, suivi de OSHO Evening Meeting ( la rencontre du soir, avec un discours d’Osho ).

Le stage va se dérouler à la campagne, juste à l’extérieur de la ville de Foix, aux portes des Pyrénées.

UNE JOURNÉE TYPE DE LA RETRAITE :
7:00-8:00 OSHO Méditation Dynamique
8:00   Petit déjeuner
9:30-11:30 Processus OSHO Re-Naître
12:00    Déjeuner
14:00-17:00 Repos, peinture créative, balade
17:00- 18:00 OSHO Méditation Kundalini
18:30-19:30 Méditation du soir
19:30     Dîner

***

: Centre OSHO de Foix, Lieu dit La Rochelle, 09000 FOIX, Ariège, Occitanie, France

Début : Vendredi 7 février 2025 à 16:00, premier repas – le dîner

Fin :  Jeudi 13 février 2025 à 14:00, dernier repas – le déjeuner

Prix du stage : 350 EUR

Prix de l’hébergement et les repas : 70 EUR par jour

Prix des repas uniquement et les frais de service : 40 EUR par jour

Contact : leela@oshofrance.com ou par téléphone +33780305305
REDEVENIR UN ENFANT

Il fut un temps où nous étions tous réels ! Nous étions simplement, naturellement nous-mêmes. Lorsque nous voulions rire, nous riions. Lorsque nous voulions pleurer, nous pleurions. Lorsque nous étions en colère, nous étions en colère. Nous dansions, sautions et criions avec joie. L’espièglerie était notre essence. Nous vivions dans l’innocence, ne sachant rien, sauf ce dont nous avions besoin à cet instant.

Nous étions tout petits et avions besoin de l’amour des autres, c’était notre seule sécurité. Le prix de cet amour était que nous avons commencé à « vieillir », plutôt que de simplement mûrir naturellement et « grandir ». Le jour où nous sommes devenus de bons garçons et de bonnes filles a été une catastrophe. Nous avons arrêté de grandir – nous sommes devenus artificiels, contre nature, sérieux…

De plus, le monde qui nous entourait était si excitant que nous voulions aller « à l’extérieur » afin de tout découvrir. Et ainsi, nous sommes devenus des experts sur tout, hormis sur nous-mêmes. Durant ce processus, nous avons oublié qui nous sommes réellement et avons perdu la capacité innée de nous détendre dans l’ignorance. »

Nous avons maintenant l’occasion de pouvoir revenir à la même croisée des chemins. Cette fois-ci, nous pouvons choisir en pleine conscience de prendre le chemin de l’espièglerie, de l’innocence, du naturel, du rire… redécouvrant ainsi notre originalité, notre individualité et notre liberté. Et une fois que nous sommes sur le chemin de l’authenticité, se trouver soi-même, trouver son centre, trouver sa propre joie intérieure arriveront d’eux-mêmes.

Vient ensuite l’heure de s’asseoir en silence. Tu seras plus frais, plus innocent et la méditation deviendra plus facile.

S’ASSEOIR EN SILENCE

« Tu utilises la conscience sans en être conscient, mais seulement pour des choses extérieures. C’est la même conscience qui doit être utilisée pour le trafic intérieur. Lorsque tu fermes les yeux, il y a un trafic de pensées, d’émotions, de rêves, d’imaginations ; toutes sortes de choses passent comme un éclair.

Ce que tu as fait dans le monde extérieur, fais exactement la même chose dans le monde intérieur et tu deviendras un témoin. Et une fois que tu auras goûté à la joie d’être un témoin, qui est si grande et tellement d’un autre monde, tu voudras y aller encore et encore…. De l’inconscience à la conscience est le plus grand saut quantique. » Osho

****

« Cette grande expérience à travers laquelle nous passons a pour objectif principal d’atteindre à nouveau ton enfance perdue. Lorsque je dis « ton enfance perdue », je veux dire ton innocence, tes yeux émerveillés, ne sachant rien, n’ayant rien, mais ayant cependant l’impression d’être au sommet du monde. Ces moments en or d’émerveillement, de joie, sans tension, sans inquiétude, sans anxiété, doivent être regagnés, redécouverts. Le sage n’est rien d’autre que le cercle ayant commencé à ta naissance, devenant total et complet, et revenant au même point.

Ceci est ta deuxième enfance. Tu renais. Tes yeux ne sont plus remplis par la poussière du savoir. Ce non-savoir est une perspicacité immense, une grande clarté. Elle n’a pas besoin de savoir, car elle ressent et ressentir est un état supérieur à savoir. A mesure que la clarté devient de plus en plus transparente, au lieu de ressentir, elle devient ton être. » Osho