OSHO No-Mind™ (Au-Delà du Mental) : Retraite de Thérapie Méditative

OSHO No-Mind™ (Au-Delà du Mental) : Retraite de Thérapie Méditative

7 octobre - 13 octobre, 2024

avec Nisargan

350 EUR pour le stage de 7 jours

Information et réservation : leela@oshofrance.com, tél :+33 (0)780 305 305

OSHO No-Mind est un cours de sept jours qui comprend une heure de gibberish et une heure d’assise silencieuse. Pendant la première heure, nous utilisons le gibberish pour vider l’esprit de tous les fatras, ce qui permet à un grand silence de surgir de l’intérieur pendant la deuxième heure.

La retraite comprendra la méditation OSHO Dynamique tous les matins, la méditation OSHO Kundalini tous les après-midi et une méditation du soir. La retraite se déroulera en anglais avec une traduction en français. Il y aura de l’espace pour la créativité et quelques méditations optionnelles.

Une journée type de la retraite : 

7:00 – 8:00  OSHO Dynamic

8:00         Petit déjeuner

9:30 -11:30 OSHO No Mind

12:00      Déjeuner

13:00- 16:00    Repos, peinture, balades

16:15 – 17:15 OSHO Kundalini

18:00 – 19:00   OSHO méditation du soir

19:00 – 20:00 Dîner

20:30    Session du soir optionnelle

Animé par Nisargan 

Artiste peintre et méditant de longue date originaire d’Odessa en Ukraine, Nisargan est le fondateur de l’institut de l’Art Spontanée. Cela fait plus de 40 ans qu’il partage son amour pour l’art et la méditation dans l’espace post-Soviétique, en Pologne, Lituanie, à Pune en Inde, au Brésil, au Royaume-Uni et depuis 2020, en France. Nisargan enseigne les méditations actives et les thérapies méditatives d’Osho et il forme aussi  des animateurs aux techniques OSHO.

 

Début du cours: Lundi 7 octobre 2024 à 16:00, arrivée à partir de 14:30, premier repas – dîner à 19:00.

Fin du cours:  Dimanche 13 octobre 2024 à 13:00, dernier repas – déjeuner

***Coût du stage : 350 euros – le processus et le programme de méditation pour 7 jours are inclus

Coût de l’hébergement et lles repas:  70 EUR par jour. L’hébergement est partagé avec 3-4 people dans la chambre avec salle de bains privative.

Coût des repas 3 fois par jour, avec les frais de service : 40 EUR par jour

*** Si vous voudriez participer à ce cours, mais vous avez des difficultés financières, appelez-nous pour voir ce qui est possible

 

À PROPOS DE LA THÉRAPIE MÉDITATIVE OSHO NO MIND

« J’ai affaire à l’homme contemporain, qui est l’être le plus agité qui ait jamais existé sur terre. Mais les gens deviennent silencieux ; il suffit de leur permettre de se débarrasser de leur folie, de leur insanité, pour qu’ils deviennent eux-mêmes silencieux. » Osho

GIBBERISH

Dans cette première heure du cours OSHO No Mind, nous avons l’occasion parfaite de nous débarrasser du gibberish de notre mental. Comme l’explique Osho, « le charabia est l’un des moyens les plus scientifiques de nettoyer son mental ». Et aussi que : « Être dans son mental, c’est être hors de soi. Sortir de son mental, c’est être dans son propre être ».

« Il suffit d’aller vers l’intérieur et ce n’est pas à des milliers de kilomètres. Ce ne sont que des milliers de pensées.

« Il suffit donc de réduire les pensées pour que le kilométrage soit réduit.
Si vous n’avez pas de pensées, vous êtes dedans. Vous l’êtes.

« Vous n’avez pas besoin d’aller quelque part ; vous devez simplement continuer à rejeter vos pensées.

« C’est le but de notre charabia avant la méditation. C’est juste un moment pour tout jeter, sans inhibition. Ces créatures que vous rejetez vous mangent la tête en permanence, détruisant votre intelligence. Attrapez-les et jetez-les dehors. »

C’est quoi GIBBERISH ?

Dis juste tout ce que tu as toujours voulu dire et n’as pas été capable de dire à cause de la civilisation, de l’éducation, de la culture, et de la société. Sois très passionné, comme si tu parlais, comme si ta vie entière était en jeu. Tu dis des absurdités et il n’y a personne sauf toi, mais sois passionné, sois dans un dialogue passionné. Dis tout ce qui se déplace dans ton esprit, toutes sortes de déchets – jette-les.

Et dis le dans n’importe quelle langue que tu ne connais pas ! Utilise le Chinois, si tu ne connais pas le Chinois. Utilise le Japonais si tu ne connais pas le Japonais. N’utilise pas l’Allemand si tu connais l’Allemand. Crier, rire, pleurer, faire des bruits… faire des gestes… Les sons viendront – émets les – et un son conduira à un autre. Bientôt tu parleras Chinois et Italien et Français, des langues que tu ne connais pas. Simplement autorise tout ce qui te vient à l’esprit sans t’inquiéter de sa rationalité, sa raisonabilité, son sens, ou sa signification. Pour la première fois profite de cette liberté – la même que celle que tous les oiseaux ont.

Fais le totalement, avec un grand enthousiasme… Sois authentique, honnête… Tu dois être total. Ne joue pas la comédie ou ne le fais pas automatiquement comme un robot. Sois sincère… fais en une réalité… Donc ne sois pas partiel, ne sois pas de la classe moyenne. Sois un homme fou de première qualité ! Juste deviens fou sans aucune peur. N’épargne rien. Ne t’assois pas là tel un Bouddha ; cette phase vient plus tard. Souviens-toi, la première étape en méditation est d’oublier le monde entier et juste de faire sortir toute ta folie en déchets, en sons gibberish, en gestes… En la jetant tu te trouveras devenir léger, devenir plus vivant. Mais sois total parce qu’une fois que tu en es libéré, alors il y a une possibilité que tu ailles plus loin dans le silence que tu ne l’as jamais été.  

Comme Osho le décrit :

«  C’est l’une des méditations les plus extatiques qui soient. Comme tu y entres, deviens de plus en plus extatique avec elle. Si ton corps commence à bouger, tes mains commencent à bouger, des gestes arrivent et tu ressens l’envie de te mettre debout ou sauter ou danser, permets le. Laisse ton corps entier et ton être le dire. Et entre y plus loin et plus loin – sois en possédé.

De cela naîtra la seconde partie, un grand silence dans lequel tu dois fermer les yeux et geler ton corps, tous ses mouvements, rassemble ton énergie en toi-même. »

S’ASSEOIR EN SILENCE

Sois silencieux. Ferme les yeux. Sens le corps être complètement gelé.

« Maintenant tu es prêt à aller vers l’intérieur avec toute ta conscience, avec toute ton énergie vitale. Avance vers le centre de ton être. C’est de là que tu viens et c’est là où tout le monde retourne.

Plus loin et plus loin…Plus tu vas loin, plus l’air devient parfumé. Plus tu vas loin, soudainement les fleurs commencent à pleuvoir sur toi. Au point le plus profond tu es le bouddha. Le bouddha signifie simplement être témoin, être pur témoin. Sois juste témoin : le corps est là, l’esprit est là, mais tu n’es aucun.

Tu es une force séparée qui vient du centre, et le centre est joint à l’éternité. Il ne connait ni naissance, ni mort. Ce bouddha est ton ultime potentiel, l’Everest même de la conscience. Grande est la splendeur de ce moment. » Osho